TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

mercredi 15 juin 2011

Grèce: affrontements entre les forces de l'ordre et la foule dans la capitale - Libération

Cette manifestation atypique regroupait des syndicats traditionnels et des milliers de membres du groupe de résistance populaire des "Indignés" qui, prenant exemple sur les indignés madrilènes, campent depuis le 25 mai au cœur d'Athènes, juste devant le Parlement.

Les protestataires n'ont pas atteint leur objectif qui était de former une chaîne humaine pour encercler symboliquement le Parlement, où un plan budgétaire contenant hausses d'impôts et privatisations massives devait être débattu, pour un vote attendu fin juin.

Le début de la fin ?

Trouvé en commentaires sur ces événements sur le site de France 2:
  • "La souffrance aurait pu être supportable si le remède avait fonctionné. Un an après le premier sauvetage de la Grèce, le pays a vu la production industrielle chuter de 11%. Le chômage est en hausse, à 16%. Le nombre de grecs sans travail a augmenté de 40% depuis l'année dernière. La montagne de la dette a encore gonflé, se dirigeant vers les 153% du PIB. Danss le même temps, il y a un coût humain. L'organisation des services sociaux Klimaka gère une cuisine qui nourrit 3.000 personnes chaque jour ? et beaucoup de ces personnes proviennent à présent de la classe moyenne. Sa ligne de téléphone anti-suicide reçoit 30 appels par jour..."
  • "On humilie les grecs. Leurs fréquentes manifestations ont un parfum de futilité. Leur destinée se joue ailleurs : dans les mains de fonctionnaires qui n'ont pas de mandats d'élus pour ce faire, ceux du FMI ou de l'UE."
  • C'est le chaos complet. Je crois que nous y sommes...
    Merci à nos politiques aveugles qui nous ont menés au mur, inexorablement, sûrement et avec grand aplomb.
    Allez taisez-vous, partez, cela vaudra mieux ; nous récoltons la misère de toute façon
    Merci aussi aux journalistes qui n'ont fait que répandre la confusion.
    Vous n'avez pas fait votre travail, vous avez obéi à ces hordes de chacals, aux faussetés

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home