TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

mardi 29 janvier 2008

Pouvoir et Télévision - France 5

à voir à la télévision, la première déjà passée est rediffusée mardi 29 Janvier à 16h30 en ADSL : France 5 - Pouvoir et Télévision

_______________________________________

Dans les petites merveilles disponibles sur Internet que propose France 5, on trouve les vidéos à la demande

Par exemple cette video (gratuite jusqu'au 1 février 2007, 3€ sinon ) sur Jacqueline de Romilly 95 ans, helléniste qui la première a été académicienne : Elle nous fait un peu partager sa vision du monde, au soir de sa vie, après sa traversée du vingtième siècle. Le programme de sa chaire au Collège de France portait sur La Grèce et la formation des idées morales et politiques.

Résumé de la vidéo de la série Empreintes - Jacqueline de Romilly, la vigie grecque :

Comme elle aime souvent à le rappeler, Jacqueline de Romilly, tout au long de sa vie, a eu la chance d'être de la génération de femmes pour qui tout s'ouvrait. Née en 1913, elle est, au lycée parisien Molière, l'une des premières filles à étudier le grec ancien. Premier prix de latin et second prix de grec ancien au Concours général de 1930 - la première année où les filles pouvaient concourir -, elle entre à l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm en 1933. Intellectuelle éclairée, cette helléniste renommée a construit sa vie autour de son amour du grec et de Thucydide - homme politique et historien athénien. Une passion qui ne s'est jamais démentie et qui rejoint sa fascination pour la naissance de la pensée au même titre que son goût pour l'enseignement. En témoigne le programme de sa chaire au Collège de France - elle est d'ailleurs là aussi la première femme à être élue à ce poste, en 1973 : «La Grèce et la formation des idées morales et politiques». Deux ans plus tard, elle est encore la première femme élue à l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Puis elle rejoint, en 1988, Marguerite Yourcenar à l'Académie française. Aujourd'hui âgée de 94 ans et pratiquement aveugle, l'académicienne évoque son attachement à sa mère et à l'écriture, son passé, ses joies, ses regrets et son combat, le plus important selon elle, pour l'enseignement du grec ancien. Critique : A la rencontre de Jacqueline de Romilly, dont la voix vibre avec toujours autant d'intensité, et de son univers fascinant. Subtil et généreux.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home