TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

mercredi 3 février 2010

Sandwich illégal dans un cinéma UGC : la police intervient - Numerama

UGC Cité, Cité des Halles à Paris
Du grand n'importe quoi ! :


"Officiellement, la haut-placée du soir accusait l'infâme affamé de troubler les autres spectateurs par le bruit croustillant de son sandwich, qu'il avait pourtant rangé au fond d'un sac à dos.

Officieusement, elle faisait sans doute appliquer manu militari le règlement du cinéma qui interdit d'emmener avec soi dans la salle des aliments autres que ceux vendus par les charmantes hôtesses de l'UGC.

Comme nous l'expliquions ce matin à propos du prix des places de cinéma, les pop-corns (beaucoup plus bruyant que les sandwich) et autres gobelets de coca vendus aux caisses rapportent bien plus que les entrées en salle, surtout chez la clientèle titulaire de cartes d'abonnement illimité..."

Une "tradition d'accueil" qui donne à réfléchir et ne donne certainement pas envie d'aller au cinéma dans cette salle UGC.

__________________________________________

À découvrir: "C'est pas le téléchargement qui tue le cinéma c'est les 9 €", un groupe FaceBook qui a réuni 45000 membres en TROIS JOURS, et quasi 180.000 membres maintenant.
__________________________________________

On on y trouve par exemple une réponse d'un employé de cinéma qui explique la logique du règlement selon son point de vue:
"...Mais si on mettait avant chaque film l'avertissement suivant: Éteignez vos portables, fermez vos gueules, et ramassez vos merdes en partant, on aurait le droit à une horde de clients indignés qu'on les prennent pour les crétins qu'ils sont.
Pour le cas plus particulier de l'interdiction de la bouffe en salle, chez nous c'est selon la personne qui est au contrôle ticket. Personnellement j'en ai marre de ramasser les emballages de kebab, de sushi, de mcdo, subway, etc etc, avec morceaux de sandwich et sauce qui dégouline. Donc les gens qui arrivent avec ça, je leur demande de manger avant de rentrer en salle. La dernière fois ou j'ai laissé passer, les gens m'ont dit "qu'ils allaient ramasser en partant". J'ai retrouvé leur boite de tagliatelles en vrac dans la salle. Donc maintenant c'est niet."
__________________________________________

Ces salles de cinéma qui sont devenues des distributeurs de pop-corn

Réflexion: Il y eu un temps où l'on ne vendaient quasiment rien en salle de cinéma, personne n'y mangeait et donc personne ne salissait...ou presque.

Personne n'aurait rien dit pour un sandwich sauf ceux qui étaient effectivement gênés si cela avait été le cas.

En copiant la manière de faire du chiffre d'affaire outre-atlantique dans les salles - je pense à la vente de pop-corns en particulier - il semble que ces sociétés de cinéma aient introduits dans leurs salles en même temps qu'une certaine convivialité, une logique policière pour gérer la restauration en salle (bruit, saleté) et dans toute logique policière, il y a des abus comme dans ce cas précédent.

Le statut de ces salles - entre vendeurs de nourriture* et cinéma (projection de films) - n'est visiblement pas clair ni dans l'esprit du public, ni dans l'esprit du personnel. Ce manque de logique explicative ne fait qu'augmenter les débordements et entrainera évidemment la perte d'un public qui préférera rester chez lui regarder une TV HD que prendre le risque d'aller dans une salle pour y trouver une ambiance de match de foot, flics compris.

À vérifier précisément: * il semblerait que le chiffre d'affaire des ventes externes rapporte plus que la diffusion de films.

Libellés : , , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home