TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

vendredi 22 avril 2011

L'Hypocrisie sur l' ISF : "lisser les effets de seuil" - LeMonde.fr

"...Avec le nouveau barème, dépasser 1,3 million de patrimoine de 1 euro ferait payer 3 250 euros d’impôt en plus. Et franchir le seuil de 3 millions de patrimoine augmenterait l’impôt de 7 500 euros...."

Billet complet :ISF : il y aura, en plus, des réductions d’impôts pour certains contribuables - Contes publics - Blog LeMonde.fr:

Vu dans les commentaires du billet ci-dessus:
  • "Actuellement avec 33500€ de revenu à cause de quelques euros de “trop” vous perdez 2000€ d’alloc annuel pour 1 enfant. Ce qui est plus conséquent proportionnellement. Pourquoi ne s’occupe-t-on pas de se lissage " ***

  • "“Lisser les effets de seuil” ? Il serait temps que les politiques apprennent à se servir des fonctions continues. Les effets de seuil n’existeraient plus. Et leurs usines à gaz le seraient un peu moins."
  • il se trouve que mon travail a une valeur bien supérieure à la moyenne des autres boulots et qu’en conséquence on me paye pour cela” me donne à réfléchir…Quand on a pris conscience de l’inutilité fondamentale de nombreuses productions industrielles en elles-mêmes si ce n’est de fournir du travail à des êtres humains, par exemple, et que des “boulots” comme agriculteur sont quasi trainés dans la boue alors qu’ils apportent de l’essentiel, qu’un prof d’école ne gagne pas grand chose pour, aussi nécessaire, apprendre à lire et à compter et ce dans des conditions de plus en plus difficiles, etc. Non, je ne vois en majorité que des “boulots” indispensables sous-évalués, sous-estimés et d’autres qui se croient indispensables surévalués. Une aide-soignante laisse passer une bactérie nosocomiale parce que pressurisée par le temps et la rentabilité elle ne s’est pas lavé les mains entre deux chambres et le ministre, le sénateur, le patron d’une grande entreprise dans la deuxième chambre quitte ce bas monde quelques années plus tôt, malheureux bas monde qui ainsi ne bénéficiera pas de l’inestimable valeur du “boulot” ainsi inaccompli.
    Quel est ce mythe étrange de la possibilité pour tous d’avoir un “bon boulot” -au sens ou l’entend le commentateur hk et quelle est la “valeur” d’un boulot ? Son utilité ? Son influence dans un monde malade tant les dés sont pipés ? Sa nécessité ? Si on cherche bien, on peut dénicher de la noblesse dans nombre de boulots discrédités"
Une société globalement riche, déliquescente et corrompue ....

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home