TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

mercredi 6 novembre 2013

SNCF: des drones pour surveiller son réseau et lutter contre le vol - LExpansion.com

"... SNCF Infra vise un déploiement national, l'an prochain, de ce type de surveillance aérienne, notamment pour lutter contre le vol de câbles. Autres usages possibles des drones: inspection des parois rocheuses escarpées, surveillance des caténaires, détection d'obstacles sur la voie en cas d'intempéries, repérages d'actes de malveillance dans des zones rendues difficiles d'accès par la route, vérification du bon fonctionnement des réchauffeurs d'aiguillages en hiver, etc.

Selon Jean-Jacques Thomas, le budget affecté à l'acquisition de drones n'est "pas encore arrêté. Nous sommes encore en phase d'expérimentation. Il faut voir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Les technologies sont très diversifiées. Les prix oscillent de quelques milliers d'euros à plusieurs millions d'euros".

Les drones, pratiques et inquiétants à la fois, sont en tout cas de plus en plus à la mode... aussi bien dans l'armée que dans le journalisme.

SNCF Infra vise un déploiement national, l'an prochain, de ce type de surveillance aérienne, notamment pour lutter contre le vol de câbles. Autres usages possibles des drones: inspection des parois rocheuses escarpées, surveillance des caténaires, détection d'obstacles sur la voie en cas d'intempéries, repérages d'actes de malveillance dans des zones rendues difficiles d'accès par la route, vérification du bon fonctionnement des réchauffeurs d'aiguillages en hiver, etc.
Selon Jean-Jacques Thomas, le budget affecté à l'acquisition de drones n'est "pas encore arrêté. Nous sommes encore en phase d'expérimentation. Il faut voir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Les technologies sont très diversifiées. Les prix oscillent de quelques milliers d'euros à plusieurs millions d'euros".
Les drones, pratiques et inquiétants à la fois, sont en tout cas de plus en plus à la mode... aussi bien dans l'armée que dans le journalisme.

En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/sncf-des-drones-pour-surveiller-son-reseau-et-lutter-contre-le-vol_412740.html#YayIxwXQlwwSW4Ax.99
SNCF Infra vise un déploiement national, l'an prochain, de ce type de surveillance aérienne, notamment pour lutter contre le vol de câbles. Autres usages possibles des drones: inspection des parois rocheuses escarpées, surveillance des caténaires, détection d'obstacles sur la voie en cas d'intempéries, repérages d'actes de malveillance dans des zones rendues difficiles d'accès par la route, vérification du bon fonctionnement des réchauffeurs d'aiguillages en hiver, etc.
Selon Jean-Jacques Thomas, le budget affecté à l'acquisition de drones n'est "pas encore arrêté. Nous sommes encore en phase d'expérimentation. Il faut voir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Les technologies sont très diversifiées. Les prix oscillent de quelques milliers d'euros à plusieurs millions d'euros".
Les drones, pratiques et inquiétants à la fois, sont en tout cas de plus en plus à la mode... aussi bien dans l'armée que dans le journalisme.

En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/sncf-des-drones-pour-surveiller-son-reseau-et-lutter-contre-le-vol_412740.html#YayIxwXQlwwSW4Ax.99
SNCF Infra vise un déploiement national, l'an prochain, de ce type de surveillance aérienne, notamment pour lutter contre le vol de câbles. Autres usages possibles des drones: inspection des parois rocheuses escarpées, surveillance des caténaires, détection d'obstacles sur la voie en cas d'intempéries, repérages d'actes de malveillance dans des zones rendues difficiles d'accès par la route, vérification du bon fonctionnement des réchauffeurs d'aiguillages en hiver, etc.
Selon Jean-Jacques Thomas, le budget affecté à l'acquisition de drones n'est "pas encore arrêté. Nous sommes encore en phase d'expérimentation. Il faut voir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Les technologies sont très diversifiées. Les prix oscillent de quelques milliers d'euros à plusieurs millions d'euros".
Les drones, pratiques et inquiétants à la fois, sont en tout cas de plus en plus à la mode... aussi bien dans l'armée que dans le journalisme.

En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/sncf-des-drones-pour-surveiller-son-reseau-et-lutter-contre-le-vol_412740.html#YayIxwXQlwwSW4Ax.99
  ..."
SNCF: des drones pour surveiller son réseau et lutter contre le vol - LExpansion.com

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home