TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

vendredi 22 février 2008

Microsoft ouvre gratuitement les API de ses produits les plus diffusés ....- Le Monde Informatique

Cette ouverture des Applications Programming Interfaces (API pour les intimes) arrive vraiment tard : Microsoft ouvre gratuitement les API de ses produits les plus diffusés - Le Monde Informatique
...Plus besoin de signer de protocoles d'accord, de montrer patte blanche, ou de se plaindre auprès de Bruxelles, Microsoft a décidé d'exposer librement la documentation de ses interfaces de programmation (API) et protocoles de communication de ses produits les plus largement diffusés : Windows Vista, Windows Server 2008, SQL Server 2008, Exchange Server 2007, Sharepoint Server 2007 et Office 2007....
Ces informations pourront être utilisées librement - Microsoft prenant l'engagement de ne pas poursuivre les développeurs Open Source -, mais il faudra toutefois obtenir une licence pour une utilisation commerciale.
....

Mais cette interopérabilité de Microsoft ne convainc pas le monde du Libre
La propension de Microsoft à embrasser, moins soudainement que largement, la communauté des développeurs Open Source laisse également sceptique. L'annonce "apparaît soigneusement conçues pour exclure la concurrence de la communauté Open Source", a ainsi déclaré Michael Cunningham, conseil de Red Hat.

Du côté de l'April, on affirme que "cette nouvelle stratégie ne va pas au bout de la démarche et continue d'exclure le monde du logiciel libre de l'accès aux formats et aux protocoles utilisés dans les logiciels de Microsoft". L'association met en avant les brevets et licences qui demeurent chez l'éditeur.

"La plupart de ces protocoles sont couverts par des brevets, et les licences de ces brevets ne pourront être obtenues qu'à des conditions dites 'raisonnables et non-discriminatoires'. Ce type de licence nécessitant rémunération par copie de programme favorise les monopoles au détriment des PME et exclut de fait l'ensemble des développeurs de logiciels libres.

Libellés : , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home