TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

mardi 11 mars 2008

A cinq mois des JO, le dalaï-lama dénonce la répression chinoise au Tibet - AFP / Le Monde

Le Tibet, cinq fois la surface de la France pour 10 fois moins d'habitants, coincé entre la Chine et l'inde, annexé par les Chinois qui y ont, entre autres, installés des batteries de missiles nucléaires.

Le dalaï lama chef spirituel des tibétains, connu depuis longtemps pour sa grande sagesse et sa volonté de paix a dénoncé de tous temps l'annexion de la Chine d'abord puis la répression de son petit pays. Son gouvernement est en exil en Inde depuis 1959.

Très énervant chez les média institutionnels français de ce Lundi 10 mars ( info TVs radios etc) : Des violations très importantes des droits de l'homme selon le dalaï lama. Informations données sur un ton entre la chèvre et le choux , du bout des lèvres . On sait qu'il y a "quelque chose" mais on mettrait presque en cause le "rapporteur de la chose" simultanément. Serait -ce un début d'aplatissement devant la Chine ? L'importance de la Chine dans le monde se faisant de plus en plus forte ?

Pour tous ceux qui pensent J-O et ouverture, oui la Chine s'ouvre et s'éveille, mais c'est seulement économique avec un capitalisme galopant. Le gouvernement chinois pratique toujours une dictature d'état qui n'hésite pas à écraser ses sujets quant ils sont considérés comme gênants. Imaginons que la Chine soit en 1ère place économique mondiale puis qu'elle subisse une crise économique grave. Que se passerait-il en Chine puis dans le monde ?

Quelques commentaires passés sur le site web du monde (conservés pour mémoire)

gandhi
10.03.08 | 22h19
Les Tibétains suscitent l'admiration pour la lutte non violente qu'ils mènent depuis 50 ans contre l'occupation brutale de leur pays par la Chine. Pendant ce temps, nos dirigeants regardent ailleurs, plus préoccupés des mirages du marché chinois que du respect du droit de ce peuple à l'auto-détermination. L'un des derniers vestiges du colonialisme, le Tibet demeure aussi un sujet tabou pour l'ONU et son secrétaire général Ban Ki-moon. Jusqu'à quand? Pour oser dire "Je ne savais pas"?

Lolo
10.03.08 | 21h26
La réaction du Dalaï-Lama est digne du titre qu'il porte: celui d'un prix nobel de la paix. La culture tibetaine ne doit pas mourir malgré les volontés du gouvernement de Pékin.

MICHELE F.
10.03.08 | 19h55
Ségolène, qui a applaudi la justice chinoise lors de sa dernière visite, aurait été mieux inspirée de rappeler aux Chinois que l'occupation par la force et l'oppression culturelle du Tibet sont inacceptables. Quant à Sarkozy, grand pourfendeur des tyrannies et grand défenseur des libertés bafouées, pourquoi ne l'entend-on pas davantage sur ce sujet ! Vont-ils, tous les deux, remettre l'ouvrage sur le métier à l'occasion des JO ? Au pays des droits de l'homme, on aimerait à le penser.

christian s.
10.03.08 | 17h28
Le Tibet est passe aux profits et pertes de la realpolitik occidentale: Mais les Tibétains et leurs amis ne renonceront jamais a l`indépendance de leur pays: bravo a Bjork pour ses propos courageux en faveur du Tibet lors de son concert en Chine et honte aux munichois

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home