TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

mercredi 22 octobre 2008

Quand Nicolas Sarkozy vantait les subprimes... - Un post de birenbaum sur LePost.fr

Lorsqu'on a vu le film sur l'argent-dette , on comprend que
  • faire un emprunt dans une banque définit de l'argent que vous rembourserez (en principe), que vous produirez (en principe) cet argent dans un futur défini et que la banque "invente" alors cet argent dans le présent. Que lorsqu'il y a "croissance" les intérêts absorbés dans le système par les banques le sont sans trop de douleurs mais que sinon...
Lorqu'on a vu l'explication de la crise on comprend que
  • les financiers avec des produits dits dérivés ont dérivés de cette mécanique de croissance une machine à faire des "bulles" d'argent avec de l'argent (mais qu'en réalité cela ne produit rien de concret) et que c'est presque de la fausse-monnaie obtenue par uniquement un mécanisme spéculatif...et qu'il semble normal que si ce même mécanisme de "leviers" se retourne cela dégonfle les bulles ainsi créées.
  • Lorsque les bulles créées le sont en spéculant sur des intérêts qui sont eux-même tirés de la future valeur des biens si il y a croissance , là on a un serpent qui se mort la queue !
Lorsqu'on a donc compris ce lien intrinsèque entre prêts et croissance on comprend mieux cette course de la mise en avant du mécanisme de prêts. Cela avait aboutit à ce que le candidat Sarkozy promette dans sa campagne électorale un logement pour chacun grâce à ce merveilleux mécanisme qui supposait que l'immobilier grimpe encore et encore.

Et donc le futur candidat Nicolas Sarkozy chanta, haut et fort, dès 2005 les mérites du crédit hypothécaire appelant de ses vœux des subprimes à la française. Ces subprimes, venus des États-Unis, et qui ont provoqué l'effondrement du système financier international.

Il en arrivait à dire donc
.... Ce n’est quand même pas excessivement audacieux de proposer que les crédits immobiliers soient tout simplement et uniquement garantis sur la valeur des biens achetés...


La suite commentée sur Quand Nicolas Sarkozy vantait les subprimes... - Un post de birenbaum sur LePost.fr

Si vous ne savez pas ce que sont les crédits à risques de type Subprime voir Wikipédia dont l'article gonfle de jour en jour.

PS : une rumeur court comme quoi après que la bulle des subprimes se soit dégonflée, on pourrait avoir en cascade la bulle des edge-fund qui s'écroulerait à la suite. A suivre ...

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home