TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

vendredi 13 février 2009

Techdays'09 : Microsoft explique Azure en détail - Le Monde Informatique

Je ne vais pas réexpliquer ce que LMI explique très bien, donc parole aux journalistes qui sont payés pour ça.

Tester le Cloud Computing, c'est le moment

Maintenant, après avoir lu l'article de LMI pointé plus haut, vous voulez peut-être vous lancer à développer dans le nuage d'ordinateurs de Microsoft appelé Azure ne serait-ce que pour tester ce nouveau concept à la mode qu'est le "Cloud computing" :

Tout d'abord il faut connaître le principal point d'entrée pour les développeurs qui est [ici !].

Pour développer une application pour la plateforme Azure, Il vous faudra comme outils nécessaires et directement disponibles le Windows Azure Tools for Microsoft Visual Studio ainsi que le Windows Azure Software Development Kit en plus d'un système de développement (une version Express de Visual Studio suffira ) .

Il faut savoir qu'avant de déployer son application dans le nuage de Microsoft, on peut développer localement sur son PC son application Azure, mais qu'ensuite l'envoi dans le nuage nécessite un jeton d'entrée offert par l 'Azure Services Invitations Program.
Service gratuit qui sera évidemment payant lorsque les tarifs d'Azure seront fixés (en principe au cours de l'année 2009).

Quant aux services supplémentaires offerts aux dessus de la plateforme Azure elle-même Azure Services Platform Technologies , les .NET services , SQL Data Services ou Live services nécessitent de même pour chacun l'obtention de jetons d'entrées ainsi qu'un SDK particulier, le point d'entrée principal permet l'accès aux différents SDKs ainsi qu'aux demandes d'invitations d'accès aux différents services.

__________________________________

Pour ceux qui ne comprennent pas de quoi il s'agit : on parle ici de fabriquer une application qui sera déployée non pas sur un ou des ordinateurs précis mais qui s'exécutera dans le nuage de Microsoft c'est à dire probablement dans une ou des machine virtuelles instanciées dans un des Data Center Microsoft (voir cet exemple de Data Center (article en anglais)) le plus proche des utilisateurs de l'application.

Cette application sera accessible ensuite directement via Internet par le web ou un service web.

Microsoft louera par la suite le stockage / débit ou services des ordinateurs virtuels utilisés.

Quel est l'intérêt ?
Pour ceux qui gère l'application : ne pas s'occuper d'administration/ gestion de machines ni de montée en charge quand les clients arrivent en masse. Microsoft est l'administrateur de ses machines.
Pour Microsoft : Microsoft récupére une dime à l'utilisation de l'application et espère bien, en offrant des services supplémentaires, capturer en son sein les fournisseurs de services comme il avait précédement capturé les founisseurs de logiciels en offrant des interfaces de programmation (API) de plus en plus nombreuses à Windows.

Libellés : , , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home