TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

jeudi 30 avril 2009

Surveillance des emails par l'HADOPI : le point de vue d’un expert-sécurité - PC INpact

En plus du lien au-dessus on peut trouver dans l' article du point Hadopi : faudra-t-il aussi surveiller ses mails ? :

..."En clair, les internautes qui adopteront des logiciels de sécurisation bloquant certains sites et logiciels ne craindront rien. Le second explique que la suspension d'Internet en cas de téléchargement illégal en récidive concerne tous les moyens de «communication électronique». Et donc aussi vos mails, même si vous vous servez d'un logiciel client comme Outlook.

Le troisième, enfin, est le plus intéressant. Il stipule que «la personne titulaire de l'accès à des services de communication au public en ligne ou de communications électroniques a l'obligation de veiller à ce que cet accès ne fasse pas l'objet d'une utilisation à des fins de reproduction, de représentation, de mise à disposition ou de communication au public d'œuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou par un droit voisin sans l'autorisation des titulaires des droits». C'est là où l'on bascule une fois de plus dans l'absurde.

Pourquoi ? Car cet article dit en gros que vous êtes responsable de votre boîte mail, de votre MSN et de tout compte que vous possédez à votre nom quelque part sur le web. Ce qui implique par exemple que si vous vous dotez d'un «logiciel de sécurisation» pour éviter de vous faire allumer par Hadopi à cause de votre aîné de 14 ans et de sa facheuse tendance à télécharger du Death Metal, ce logiciel devra être capable de «lire» vos mails, de les scanner à la recherche de fichiers illicites.

Et là, c'est le drame : la loi protège le principe de la correspondance privée, qui est un principe constitutionnel. L'air de rien, la loi création et Internet tente de revenir sur ce principe au nom de la défense du droit d'auteur. Ce qui va un peu loin et ne devrait pas passer le cap du Conseil constitutionnel, du moins faut-il l'espérer.

Alors pourquoi cet amendement liberticide de plus ? Pour mettre la pression et pousser à l'adoption massive de logiciels de contrôle du contenu ? Parce que Christine Albanel et son équipe ont fini par comprendre que la loi n'empêcherait pas de nouvelles pratiques de téléchargement de se développer ?"

Sur les forums la prise de conscience des conséquences commence : "Oui sauf que ceux qui se seront fait chopper et n'utilisent pas windaube (comprendre Windows) seront coupés sans discussion alors que ceux qui ont windaube pourront en échange du mouchard éviter la coupure. Donc au contraire, ceux qui ont windaube seront favorisés.

Je ne suis pas un grand fan du libre
, (comprendre système libre comme Linux ou BSD) mais ça c'est carrément anti-concurrentiel."

Une forte sensation d'écœurement...

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home