TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

jeudi 28 mai 2009

NKM prône le Green IT auprès des entreprises - Actualités Green IT - Le Monde Informatique

La virtualisation, pour diviser sa consommation par deux

La réduction de la consommation énergétique est un secteur « où il y a beaucoup à faire », a d'abord expliqué Nathalie Kosciusko-Morizet, citant les efforts de Dell concernant l'alimentation des moniteurs, ceux de Schneider Electric sur la consommation des datacenters, ceux de Microsoft sur l'optimisation du code des applications, ou encore ceux de Ricoh pour la rationalisation des impressions. « Ce qui est souvent la première démarche prise par les entreprises, mais avec des résultats qui sont loin d'être parfaits. »

Pour la ministre, ces économies d'énergie ne sont pas des économies « à la marge », mais bel et bien stratégiques.

NKM a ainsi rappelé que le groupe d'épargne retraite Agrica a « virtualisé 90% de ses serveurs en 2007, puis ses postes de travail en 2008, et a divisé sa consommation par deux ».

Et si elles sont inspirées par des soucis d'économies, ces démarches n'en sont pas moins Green pour autant, a souligné Nathalie Kosciusko-Morizet...

...NKM a rappelé sa volonté de voir aboutir son projet de loi favorisant le télétravail. « J'étais jusqu'à une heure du matin hier à l'Assemblée », a-t-elle confié, avant d'expliquer que le télétravail est sous-développé en France : « Il n'est que de 7% en France, contre 13% en moyenne en Europe et 25% aux Etats-Unis. » Bien entendu, a-t-elle reconnu, le télétravail ne pourra progresser que si le haut débit et le très haut débit se développent aussi....

La ministre a aussi mis en avant les progiciels de PLM (Product lifecycle management, gestion du cycle de vie des produits) qui permettent « d'évoluer vers l'écoconception », c'est-à-dire « un premier pas de l'économie circulaire, où il n'y a pas destruction mais réutilisation ». Les systèmes de gestion de flux logistiques peuvent aussi contribuer à réduire l'empreinte carbone ;

NKM a indiqué qu'elle irait d'ailleurs inaugurer le 3 juin prochain la chaire Microsoft-CNRS à l'Ecole polytechnique, qui porte justement sur le sujet « Optimisation et développement durable ».

Libellés : , , , , ,

1 Comments:

Anonymous Fred Bordage said...

Bonjour,

NKM a oublié deux points clés :
- l'énergie grise : les phases de conception, fabrication, commercialisation et recyclage d'un PC consomment 950 kWh d'énergie, soit 3 ans d'utilisation
http://www.greenit.fr/article/energie/energie-grise-et-informatique-verte

- le principal problème de l'informatique (et plus généralement des TIC) n'est pas la consommation électrique lors de la phase d'utilisation, mais les pollutions (CO2 et pollutions chimique des sols) liées au début et à la fin de vie du matériel.

La virtualisation permet de faire des économies ($), mais son impact écologique est faible. A moins de virtualiser des postes de travail à l'aide de clients-légers et de prolonger leur durée de vie.
http://www.greenit.fr/article/materiel/recyclage/plastigray-triple-la-duree-de-vie-de-ses-pc
http://www.greenit.fr/article/materiel/pc-de-bureau/agrica-divise-par-deux-la-consommation-electrique-de-son-parc

Dans tous les cas, sur un plan écologique, il faut d'abord prolonger la durée de vie du matériel avant de penser dépense énergétique.

12:24 PM, juin 29, 2009  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home