TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

mercredi 21 octobre 2009

Clearstream: 18 mois avec sursis requis contre Villepin - Libération

"18 mois avec sursis requis et une amende de 45.000 euros

Son rôle: Le 9 janvier 2004, Dominique de Villepin est informé de l’affaire par Rondot et Gergorin. L’année suivante, une fois Premier ministre, a-t-il demandé à Gergorin de faire passer les listings à la justice alors qu’il les savait faux, histoire de torpiller son grand rival et successeur à Bauveau, Sarkozy? Poursuivi de complicité de dénonciation calomnieuse, il a toujours clamé sa bonne foi dans l’affaire.

Ce qu'en dit le procureur: Villepin s'est rendu «complice» de dénonciation calomnieuse «en cautionnant par son silence les agissements de Jean-Louis Gergorin», a considéré le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin, dans son réquisitoire. «Au plus tard au cours de cet été 2004, Dominique de Villepin va prendre conscience de cette manipulation dont il va se rendre complice en cautionnant par son silence les agissements de Jean-Louis Gergorin.»

Sa réaction: «Nicolas Sarkozy avait promis de me pendre à un croc de boucher, je vois que la promesse a été tenue», a-t-il dit à la sortie de l'audience. «Je veux croire que le procureur a exprimé aujourd'hui devant le tribunal son intime conviction, il n'a pas dit la réalité des faits, je ne crois pas non plus qu'il ait dit la vérité du droit.» Un de ses avocats, Me Olivier Metzner, a dénoncé «l'inéquité» des réquisitions."

[Beaucoup plus d'infos!] chez Libération.fr

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home