TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

dimanche 29 avril 2012

concernant la précocité en matière scolaire - Lettre aux candidats à la présidence de la République

"La thématique de la précocité scolaire étant absente du débat présidentiel,  il nous semble que cette élection si importante pour la France pourrait être l’occasion d’apporter des solutions à tous les problèmes qui se posent à notre système éducatif. Nous voulons attirer votre attention sur le fait que les enfants précoces sont les inventeurs de demain et il est probable que notre souveraineté, celle des Français sur la France, dépendra de notre capacité  à imaginer de nouvelles solutions pour accoucher d’un monde en gestation avide, lui, de nouveauté. 

Les précoces, EIP et autres surdoués n’ont pas un goût immodéré pour le statu quo  et c’est peut être l’un d’eux qui aura l’audace de penser différemment au moment précis où il sera nécessaire de le faire : n’est-ce pas d’ailleurs déjà le cas ? Nous le savons, ce qui est décisif vient souvent de personnalités d’exception aptes à s’extraire des schémas routiniers. Il se trouve que 5% environ de nos enfants sont des précoces. Voilà une richesse considérable lorsque l’on y pense et il est certainement possible d’en tirer un meilleur parti. On dit que seuls 30% des précoces connaissent des problèmes scolaires. Nous croyons que cette affirmation est fausse. Il faudrait plutôt dire que 70% des enfants précoces en sont conduits à sacrifier leurs capacités cérébrales pour se conformer aux exigences  de la massification scolaire. On admettra avec nous que ce n’est pas vraiment une victoire mais plutôt une perte de matière grise dont nous avons pourtant un cruel besoin. Toute missive, pour être aimable se devant d’être courte, nous vous demandons de prendre publiquement position sur un certain nombre de points clés afin que les précoces en âge de voter ou leur famille puissent faire leur choix en toute connaissance de cause.

La précocité nécessite  des structures de formation adéquates  qui recoupent plusieurs objectifs. Tout d’abord, il faut que les personnels scolaires administratifs soient formés pour comprendre les enjeux de la précocité scolaire de manière à guider correctement les parents qui souvent ne savent pas à qui s’adresser pour orienter correctement leurs enfants. Il est nécessaire aussi de former des enseignants, ou de sélectionner des professeurs eux-mêmes précoces pour prendre en charge ces enfants au profil très particulier. Il est en effet dangereux pour un élève d’être plus pertinent que son professeur et ce genre de rencontre finit rarement à l’avantage des enfants. Nous croyons indispensable de multiplier les structures souples capables de traiter de la précocité  à l’école, au collège et surtout au lycée, pour que chaque enfant, dans chaque région puisse rencontrer une offre adéquate. Enfin, nous pensons utile de travailler sur la détection de la précocité dès le plus jeune âge pour éviter les erreurs d’interprétation d’un comportement qui peuvent avoir des conséquences si funestes pour les enfants précoces.

Nous pourrions multiplier les exemples de non prise en compte de la précocité dans le système actuel (les épreuves sportives du baccalauréat, la possibilité de faire la première et la terminale la même année) mais nous aurions peur d’abuser de votre temps. Aussi, si vous pouviez prendre une position publique avec des engagements chiffrés concernant les points que nous venons d’évoquer, un début de dialogue serait possible et les familles confrontées au défi de la précocité vous en seraient, croyez le bien,  très reconnaissantes.

Dans l’attente de vous lire, nous vous prions de croire, Mesdames et Messieurs, en l’assurance de notre considération choisie."

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home