TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

jeudi 13 décembre 2012

Obama et le dilemme des drones - ReOpen911

"...
le Pakistan n’a jamais consenti à la guerre des drones. Publiquement et officiellement, le pays s’y est opposé. Avant le raid qui a tué Oussama Ben Laden en mai 2011, la CIA envoyait tous les mois un fax à l’agence "Inter-Services Intelligence" du Pakistan avec les informations permettant d’identifier l’espace aérien dans lequel les drones seraient envoyés. L’ISI renvoyait un accusé de réception de ce fax, et le gouvernement américain en déduisait l’accord du Pakistan sur la base des accusés de réception. Mais après le raid, l’ISI a cessé de renvoyer les accusés de réception.

Maintenant, que faire? L’administration fait valoir que le consentement peut encore être déduit en dépit de l’absence de réponse au fax. La justification étant que "l’armée pakistanaise continue de dégager l’espace aérien des drones et n’interfère pas physiquement avec l’avion sans pilote en vol", ce qui signifie que le Pakistan n’abat pas les drones et ne laisse pas un aéronef privé entrer en collision avec eux.


Nous pourrions appeler cela "consentement sous contrainte". 
 Considérez-le de cette façon : Vous entrez dans un magasin de bijoux et le propriétaire prétend, en dépit de vos protestations, que vous avez acheté un diamant de 10 000 $. Il est en train de s’emparer de votre porte-monnaie et il ne vous reste plus qu’à utiliser la force physique. Imaginez également qu’il fait deux mètres de haut et pèse 180kg.


Parce que le Pakistan reste prostré et endure la domination plutôt que tenter de l’arrêter, en vain, il est réputé avoir consenti au bombardement de son propre territoire.... "

Artcle complet: ReOpen911 – News - Obama et le dilemme des drones

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home