TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

jeudi 28 mars 2013

"Obsédés du complot" : Caroline Fourest, de l'obsession à la malhonneteté journalistique - ReOpen911.info

Encore une fois, un lavage de cerveau médiatiquement orchestré à la TV suivi de la réponse de ReOpen911.info dont voici quelques extraits:

"Tout juste un mois après la diffusion du reportage de Caroline Fourest sur les « Obsédés du complot » où notre association fut "mise à nu", nous avons dû faire face à la "dure réalité" et en tirer les tristes conséquences. Oui, Caroline Fourest a raison, nous sommes bien trop méchants avec les journalistes. ...
... Comme le dit Eric Laurent dans son livre, « le silence est le plus sûr moyen de tuer la vérité » et Caroline Fourest nous en fait la brillante démonstration.

Caroline Fourest élude une question... par larez

Son entretien avec Fabrice Arfi ne relève pas moins de l’hypocrisie en tandem : « Qu’il y ait des questions qui se posent autour de la grande histoire et du grand récit du 11-Septembre, c’est une évidence » et « ce sont des questions qu’il faut mettre sur la table et dont il faut débattre démocratiquement » assure-t-il. Mais s’il est « sain de se poser des questions » comme nous dit le journaliste de Mediapart, nous sommes malheureusement bien seuls à les poser. Car où peut-on trouver ce débat et ces questions dans les médias français ? Nulle part. Par exemple, il lui semble évident que « des questions se posent sur les manquements des services de renseignement » mais il ne s’interroge à aucun instant sur les manquements de la presse à les examiner ou même à les rapporter. C’est une association de bénévoles qui se charge pendant ce temps de traduire et de relayer, à la place des médias traditionnels, les propos de l’ancien responsable du contre-terrorisme Richard Clarke, ceux du sénateur Bob Graham ou ceux de l’agent du FBI Ali Soufan, qui n’ont certainement rien à voir avec des conspirationnistes et qui tentent justement d’informer sur ces questions-là.


11/9 : L'ex-agent du FBI Ali Soufan accuse la... par ReOpen911

Il est pourtant incontestable que les médias français n’ont que très rarement laissé de place au doute sur le 11-Septembre et n’ont jamais vraiment permis de débattre des faits dont ils occultent une bonne partie depuis plus de 11 ans [6]. Cependant, lorsque des journalistes comme Hélène Bekmezian dans Le Monde ou Nora Boubetra sur France 3 ont osé amener ce débat du 11-Septembre hors de la toile, ce n’est autre que Rudy Reichstadt, contributeur de la revue Prochoix de Caroline Fourest, qui s’est chargé de leur tirer dessus ici et [7]. Selon toute vraisemblance, Prochoix n'est pas une revue qui donne le choix de se faire sa propre opinion sur le 11-Septembre... [8]. ...
...
Si dans la majorité des cas, les journalistes se contentent de ne pas être informés et/ou de ne pas chercher à l’être au sujet du 11-Septembre, Caroline Fourest et ses acolytes se font les défenseurs acharnés d’une omerta qui protège non pas tant la version officielle du 11-Septembre, mais une certaine idéologie qu’une autre version des événements viendrait mettre en péril : la lutte contre le totalitarisme islamiste. Le fascislamisme, comme popularisé par Bernard-Henri Levy, trouvera une expression simpliste mais efficace dans le Manifeste des douze du 1er mars 2006 dans Charlie Hebdo. Cette vision, derrière ses belles intentions médiatiques, relève pourtant d’une propagande subtile basée sur des errements sémantiques qui ne correspondent en rien à une réalité politique ou religieuse comme l’expliquait remarquablement Cédric Housez dans l’article Choc des civilisations : la vieille histoire du nouveau totalitarisme
...."

Article complet :Caroline Fourest, de l'obsession de l'obsession à la malhonneteté journalistique

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home