TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

vendredi 20 mars 2009

à Albanel - "vous n'êtes pas autre chose que le Syndicat de défense des majors du disque" - Hadopi (jour 2) - Numerama

Extrait :

Patrick Bloche, pourtant, avait présenté des arguments pour justifier cette version aménagée de la licence globale. "Tout artiste qui ne souhaite pas entrer dans le dispositif de rémunération créative pourra se retirer du dispositif", a-t-il ainsi insisté pour écarter l'argument de la spoliation avancée par le gouvernement et la majorité. Pour justifier que tous les internautes payent quelques euros par mois quel que soit les téléchargements qu'ils réalisent, il s'est appuyé sur le précédent de "la grande loi de 1985 (présentée par Jack Lang, ndlr Numerama) qui a créé la rémunération pour copie privée, basée sur une taxation uniforme des supports physiques et qui amène tout consommateur à payer cette rémunération quel que soit l'usage qu'il fasse de son support physique".

"Quand vous payez la redevance TV, on ne vous demande pas de cocher France 2 ou France 3 si vous regardez TF1 ou M6", a secondé Didier Mathus, qui a taclé également l'argument selon lequel la répartition serait impossible : "si vous êtes capables de mettre l'ensemble du net sous surveillance pour trouver le lycéen de Clermont-Ferrand qui télécharge un titre de MGMT, vous êtes capables de trouver (les clés de répartition)" de la rémunération créative. Didier Mathus a calculé qu'avec 2 euros par mois, c'est 400 millions d'euros qui seraient apportés chaque année à l'industrie musicale, contre zéro centime apportés par la riposte graduée.

Peine perdue. C'est "le retour de la licence globale, j'émets un avis très défavorable", a scellé la ministre de la Culture, soutenu par la majorité.

Comment peut-elle être aussi ?????? . Je vous laisse choisir les noms d'oiseaux à mettre à la place des ??????.

2 euros par mois pour 16 millions d'internautes , soit 24 € l'année = 400.000.000 d'euros pour la culture.

Il semble que ce gouvernement trouve beaucoup plus intelligent d'installer big brother et de pouvoir nettoyer d'Internet les indésirables à ses yeux. Un jour probablement il cherchera quand même à taxer à la demande les "vilains" que nous sommes, comme les octrois au moyen-age (on ne peut pas tout à fait nous transformer en serf) .

On peut aisément imaginer que ce gouvernement rêve de contrôler ce média afin de lui faire dire ce qu'il veut. La culture ne serait alors qu'un mobile annexe et les artistes comme les français pourraient n'être que les dindons de la farce.

Voici l'avis du documentariste Grand François sur Hadopi


Un groupe d'artistes anglais a carrément réagi en précisant
"ce n'est pas un crime de télécharger : Des musiciens, dont Robbie Williams, Annie Lennox, Billy Brag, David Rowntree (Blur) et Ed O’Brien (Radiohead) ont déclaré hier soir que le public ne devrait pas être poursuivi pour avoir téléchargé illégalement de la musique sur Internet.

la Featured Artists Coalition, qui intègre 140 des plus grandes stars pop et rock de Grande Bretagne a indiqué, lors de son inauguration, que des entreprises telles que MySpace ou Youtube devraient être mises à contribution, lorsqu’elles utilisent leur musique à des fins publicitaires.

Brag a déclaré à The Independent que la plupart des artistes ont voté contre toute tentative visant à criminaliser le téléchargement illégal de musique par le public."...La suite sur FramaBlog

Libellés : , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home