TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

lundi 23 janvier 2012

Les recherches sur la mutation du virus H5N1 en suspens | LeFigaro.fr - Santé

"C'est une situation très rare dans le monde de la recherche. Des scientifiques réputés ont accepté de suspendre pour deux mois leurs travaux sur le virus H5N1, eu égard à la forte inquiétude que ceux-ci ont suscité, notamment aux Etats-Unis.

Ron Fouchier, de l'Erasmus Medical Center aux Pays-bas, et Yoshi Kawaoke de l'Université du Wisconsin, ont travaillé indépendamment sur le virus de la grippe aviaire et obtenu chacun de leur côté une version potentiellement très dangereuse pour l'homme. D'ordinaire, les humains ne peuvent contracter le H5N1 qu'au contact d'un animal infecté, principalement des volatiles. Or les scientifiques ont prouvé à l'aide d'un modèle animal que ce virus pouvait muter jusqu'à devenir contagieux d'homme à homme par voie aérienne. Quand on sait que le H5N1 a jusqu'à présent entraîné la mort chez 60% des personnes infectées, l'idée de voir ce virus quitter les laboratoires où il a été généré a de quoi en inquiéter certains. Par comparaison, la grippe espagnole, qui aurait fait entre 20 et 40 millions de morts en 1918-1919, a tué 0,5% des personnes contaminées.

Fouchier et Kawaoke devaient publier les résultats de leurs travaux dans les prestigieuses revues scientifiques Science et Nature. Mais fin novembre, le comité consultatif gouvernemental américain sur la biosécurité s'est inquiété des conséquences de la diffusion de ces résultats sensibles. Qu'adviendrait-il si des bioterroristes s'en servaient pour jouer aux apprentis sorciers? Ils ont donc demandé aux auteurs et aux directeurs de publication de passer sous silence certains détails clés. Les deux chercheurs ont dans un premier temps refusé avec le soutien d'une partie de la communauté scientifique, arguant que la mutation pourrait un jour se produire naturellement et qu'il serait alors utile de mieux connaître le fonctionnement du virus.

Ils ont néanmoins accepté un moratoire pour laisser place à la discussion."

Les recherches sur la mutation du virus H5N1 en suspens | LeFigaro.fr - Santé

Libellés : , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home