TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

vendredi 20 janvier 2012

Lauvergeon vise le plus haut niveau de l'État

"...L'ex-patronne d'Areva Anne Lauvergeon, qui affirme avoir été la cible d'une enquête privée illégale, a déclaré aujourd'hui avoir été victime de tentatives de déstabilisation émanant "du plus haut niveau de l'Etat" lors de ses dernières années à la tête du groupe nucléaire public.

"Depuis quatre ans, j'ai subi de multiples tentatives de déstabilisation venues du plus haut niveau de l'Etat", a déclaré Anne Lauvergeon, qui n'a pas été reconduite à la tête d'Areva en juin 2011 au terme de son second mandat.
...
"Grosso modo, une fois tous les six mois au minimum, on annonçait que j'allais partir, que j'étais profondément déstabilisée, fragilisée", a-t-elle ajouté. Pour justifier ces "tentatives de déstabilisation", elle a affirmé qu'il fallait peut-être chercher des raisons dans le fait qu'elle ait "défendu le modèle intégré d'Areva". "C'est ce modèle intégré qui nous a permis de gagner des parts de marché partout dans le monde, (...) qui nous a permis de devenir numéro un aux Etats-Unis sans aucune acquisition significative, (...) qui a été copié par nos concurrents", a-t-elle dit. "C'est ce modèle intégré qui était l'objet de tous les appétits. J'ai refusé le démantèlement d'Areva au profit des uns et des autres et c'est clair, j'ai gêné un certain nombre d'intérêts privés", a-t-elle poursuivi.

"J'ai refusé le nucléaire low cost"

"J'ai refusé le nucléaire 'low cost, low safety'", a-t-elle ajouté, affirmant avoir refusé de vendre à certains pays "des centrales nucléaires qu'on n'aurait jamais acceptées dans nos pays", gênant ainsi des "intérêts privés"....
..."
Le Figaro - Flash Actu : Lauvergeon vise le plus haut niveau de l'État

Libellés : , , , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home