TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

samedi 15 mars 2008

Suite de l'affaire Kerviel, Kerviel désigné lampiste - France Info - France

Ce que dit la défense de Kerviel dans l'interview audio à l'intérieur de ce document :
aucune violation informatique n'aurait été commise par Jerome Kerviel et sur 74 alertes informatiques précédentes, alarmes déclenchées par les positions prises par Jérome kerviel durant les un an et demi, il y aurait eu 74 extinctions d'alertes par la Société Générale ...

En clair il semble que tant que l'argent rentrait, la Société Générale s'est tue et que par contre, quand il y a eu bascule dans l'autre sens, lors de la crise, la société générale lui ait fait porter le chapeau.

Pour avoir l'avis de son avocat, lire le texte et surtout écouter l'interview de Guillaume Selnet, l’un des avocats de Kerviel [c'est ici sur France Info - France !] et voir aussi l'interview de Maître Guillaume Selnet sur France 5 - C à dire :

Me Guillaume Selnet rappelle que "les motifs qui avaient conduits à sa détention, au mois de février 2008, étaient liés à des possibles et évanescentes complicités qui avaient surgi quarante-huit heures avant l’audience". Aujourd’hui, il déclare : "Nous avons la confirmation qu’il n’y a pas de complice."

Par ailleurs, poursuit l’avocat : "Jérôme Kerviel - et c’est confirmé par la Société générale - n’a procédé à aucun détournement, il n’a jamais eu d’intention malicieuse en matière financière dans ce dossier, donc, à supposer même - et ce n’est pas le cas - que Jérôme ait eu à un quelconque moment l’intention de fuir, il n’en aurait pas les moyens."

"Un des points que l’information judiciaire va devoir trancher", selon l’avocat, "est la question de savoir si oui ou non ses chefs à la Société générale savaient ou ne voulaient pas connaître les positions qui ont été prises par Jérôme. On sait qu’il y a quand même eu, en un an et demi, soixante-quatorze alertes d’affilée (...) Soixante-quatorze fois l’alarme a été coupée, et ce n’est jamais Jérôme qui l’a coupé mais c’est toujours quelqu’un d’autre."

Jérôme Kerviel a "fait gagner 2 milliards d’euros à la Société générale au cours de l’année 2007. Et sauf à ce que je me trompe, je n’ai jamais entendu la Société générale se plaindre de cette situation", souligne l’avocat tout en ajoutant : "J’attends encore que la Société générale nous fournisse le moindre document qui confirme le fait qu’existait une limite à hauteur de 125 millions d’euros. Cela fait maintenant plusieurs semaines que l’information judiciaire a débuté et nous n’avons pas vu le moindre début de preuve."

Aujourd’hui, conclu Me Guillaume Selnet, "on sait qu’il n’y a pas eu de détournement, on sait qu’il n’y a pas de complice et on sait que, contrairement à ce qui avait été dit à l’origine, il n’y a eu aucune intrusion informatique. Ces éléments méritent que la cour les examinent."

Au final sa mise en liberté semble compromise selon Libération

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home