TheCricLinks

Je me pose plein de questions, Internet est un moyen d'y répondre

Nom :

La devise de la France est Liberté - Égalité - Fraternité. Cette devise peut et doit nous aider à trouver le bon chemin.

mardi 24 janvier 2012

Why India could play honest broker between Iran and US | Firstpost

Une opinion indienne non pro-US sur la situation en Iran au moment ou l'union européenne fait un embargo sur l'achat de pétrole à l'Iran (***)

"... The media shrieking about Iran in the US has reached fever proportions, and there are suggestions of some major Armageddon coming up.

This is laughable because of several reasons.

One, whatever the West does (including targeted assassinations), it is quite likely that Iran will develop whatever nuclear technology it wants.


We have seen in the case of India and Pakistan that no amount of sanctions is going to have an effect on a determined and technologically-capable nation (especially if, as in the case of Pakistan, there is sugar-daddy China lurking in the background).

Based on its relatively good relationships with Iran and the US, it could attempt to broker a deal which will bring Iran out of isolation.

Two, Iranian nuclear weapons are fundamentally less dangerous than nuclear weapons in the hands of unstable Pakistan, the epicentre of terrorism.

Those with a certain sense of proportion and balance (which of course is rare in the US media, whose specialty is manufacturing consent) will see that Iran is a miscreant and Pakistan is a felon
.
..."

article complet: Why India could play honest broker between Iran and US | Firstpost

*** Bien noter l'opinion iranienne sur l'embargo lancé par l'UE : «Les sanctions contre les exportations pétrolières de l'Iran servent seulement les politiciens américains et européens (pour faire de la propagande, ndlr) et n'auront pas d'effet sur l'économie iranienne», a également affirmé Ali Adiani, membre de la Commission de l'Energie du Parlement, cité par l'agence Fars. «A l'heure actuelle, en raison de la situation du marché, l'Iran peut vendre son pétrole à n'importe quel pays (...)
Avec les sanctions, le prix du pétrole va augmenter et ce sera au détriment de l'Europe et des Etats-Unis», a-t-il ajouté."

Noter aussi à propos de cet embargo (source: Euronews) :
"...Ce sont les sanctions les plus musclées que l’Union européenne ait prises à l’encontre de l’Iran depuis 2007. Cette fois, elle décrète un embargo sur le pétrole. Un moyen, pensent les Européens, de priver Téhéran des ressources financières pour poursuivre son programme nucléaire. Mais l’Europe elle-même risque d‘être affectée par ricochet. Moins de sources d’approvisionnement, c’est aussi un pétrole plus cher.

Or l’Iran, deuxième producteur de l’OPEP, exporte 450.000 barils de brut vers des pays européens chaque jour.

La plus grande quantité part pour
l’Italie. 180.000 barils. Viennent ensuite l’Espagne et la Grèce.

Mais pour la Grèce, se passer de cette source d’approvisionnement sera difficile car elle représente 30% de ses importations, qui plus est à des conditions préférentielles.

Si ses nouveaux fournisseurs devaient réclamer des garanties financières, elle serait bien en peine de les leur apporter.


Pour rassurer Athènes, ses partenaires se sont engagés à refaire un point sur la situation d’ici avril au plus tard et à trouver des relais, en particulier dans les pays du Golfe.

En tout état de cause, l’embargo européen ne suffira pas, même si les Etats-Unis ont pris des mesures similaires. Car c’est à l’Asie que l’Iran destine l’essentiel de ses ventes.

A suivre dans la version vidéo de ce News +, l’interview d’un expert, Mehdi Varzi, qui se dit sceptique sur la portée de cet embargo...."

Libellés : , , , , , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home